|

TWINRIX est le seul vaccin offrant une double protection contre l’hépatite A et l’hépatite B.

TWINRIX est un vaccin utilisé chez les adultes, les adolescents, les enfants et les nourrissons pour prévenir l’hépatite A et l’hépatite B.

Le vaccin TWINRIX agit en aidant votre organisme à produire ses propres anticorps contre l’hépatite A et l’hépatite B.

TWINRIX doit être administré par un professionnel de la santé sous forme d’injection dans le muscle.

Effets secondaires possibles

Adultes
Effets secondaires survenus au cours des essais cliniques après l’administration de TWINRIX selon le calendrier de vaccination ordinaire (3 doses) ou rapide (4 doses) chez des adultes :

Très courants (plus de 10 % des doses) : douleur ou inconfort, rougeur au point d’injection, maux de tête et fatigue

Courants (de 1 à 10 % desdoses) : enflure au point d’injection, diarrhée, nausées, vomissements et état de malaise général

Peu courants (de 0,1 à 1 % des doses) : fièvre (température supérieure à 37,5 °C), étourdissement, infection des voies respiratoires supérieures et douleurs musculaires

Rares (de 0,01 à 0,1 % des doses) : enflure des ganglions du cou, des aisselles ou de l’aine, perte d’appétit, fourmillements, baisse de la tension artérielle, éruptions cutanées et démangeaisons, douleurs musculaires et articulaires et symptômes pseudo-grippaux tels forte fièvre, mal de gorge, écoulement nasal, toux et frissons

Très rares (moins de 0,01 % des doses) : urticaire

Enfants
Effets secondaires survenus au cours des essais cliniques après l’administration de TWINRIX Junior selon le calendrier de vaccination ordinaire (3 doses) chez des enfants :

Très courants (plus de 10 % des doses) : douleur et rougeur au point d’injection

Courants (de 1 à 10 % des doses) : enflure au point d’injection, fièvre (température supérieure à 37,5 °C), irritabilité, somnolence, maux de tête, perte d’appétit, diarrhée, nausées, vomissements et état de malaise général

Peu courants (entre 0,1 et 1 % des doses) : éruption cutanée

Rares (de 0,01 à 0,1 % des doses) : enflure des ganglions du cou, des aisselles ou de l’aine, étourdissements et urticaire

Très rares (moins 0,01 % des doses) : fourmillements, perte de sensibilité cutanée à la douleur ou au toucher, engourdissement dans les bras et les jambes, baisse de la tension artérielle, éruptions cutanées et démangeaisons, douleurs musculaires et articulaires et symptômes pseudo-grippaux tels forte fièvre, mal de gorge, écoulement nasal, toux et frissons

Effets secondaires survenus au cours des essais cliniques après l’administration de TWINRIX selon l’autre calendrier de vaccination ( 2 doses) chez des enfants :

Très courants (plus de 10 % des doses) : douleur et rougeur au point d’injection, fatigue, maux de tête, irritabilité et perte d’appétit

Courants (de 1 à 10 % des doses) : enflure au point d’injection, fièvre, somnolence, plaintes de symptômes au niveau de l’estomac et de la digestion

Ne soyez pas alarmé par cette liste d’effets secondaires possibles. Il est probable que vous ne présentiez aucun effet secondaire à la suite de la vaccination.

Cette liste d’effets secondaires n’est pas exhaustive. Si TWINRIX cause un effet inattendu, veuillez communiquer avec votre professionnel de la santé. En présence de fièvre ou de toute maladie plus grave qu’un simple rhume, la vaccination doit être retardée.

Les femmes enceintes doivent discuter avec leur professionnel de la santé des risques et bienfaits associés à l’administration de TWINRIX pendant la grossesse.